Histoire du Coran. Contexte, origine, rédaction

24 juin @ 18h30 20h00

« Histoire du Coran. Contexte, origine, rédaction (Cerf, 2022, 1092 p.) est la version mise à jour et augmentée du premier volume du Coran des historiens, ce que le Figaro (15/11/2019) a appelé « l’évènement éditorial et intellectuel de l’année 2019 » et ce qui a fait la une de Libération (22/11/2019). Le Coran des historiens (Editions du Cerf, 2019) est le fruit de cinq années de travail d’une trentaine de chercheurs de notoriété nationale et internationale sous la direction des Professeurs Mohammad Ali AMIR-MOEZZI (Ecole Pratique des Hautes Etudes –Sorbonne) et Guillaume DYE (Université Libre de Bruxelles). En trois volumes et près de 4000 pages, l’ouvrage fait la synthèse des études scientifiques sur le Coran depuis le 19e siècle augmentée des recherches actuelles. Le premier volume, sur plus de 1000 pages, est une présentation des contextes historique, politique et religieux de la genèse du Coran. Le volume 2 (en 2 tomes) est un premier commentaire continu, verset par verset, de la totalité des 114 chapitres du Coran selon les méthodes philologiques et historico-critiques, indépendamment des données traditionnelles et des approches confessionnelles. L’Histoire du Coran (comprenant deux chapitres supplémentaires ainsi que des bibliographies mises à jours par rapport à la première édition) présente le Coran, bien en amont des sources musulmanes qui verront le jour un siècle et demi plus tard, comme un document historique, littéraire, religieux des confins des 6e et 7e siècles, très ancré dans les traditions monothéistes antérieurs (judaïsme, christianisme, judéo-christianisme, manichéisme…). Il s’agit ici, en quelque sorte, du Coran d’avant l’islam, avant les filtres exégétiques des commentateurs musulmans, examiné minutieusement, loin d’une approche confessionnelle, à l’aide des seules méthodes historique et philologique. Le lecteur peut ainsi se rendre compte combien le Coran appartient aux différentes traditions bibliques de l’Antiquité tardive dans leur grande diversité. Il s’agit d’une première mondiale qui cherche à répondre aussi bien à une demande scientifique qu’à un profond besoin social, civique et politique. »

Mohammad Ali AMIR-MOEZZI et Guillaume DYE, les directeurs de l’ouvrage, sont tous deux des islamologues de notoriété mondiale. M.A. Amir-Moezzi, Professeur des universités, académicien (Académie ambrosienne, Italie) occupe la chaire de l’islamologie classique de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Sorbonne), jadis tenues par de grands noms comme Louis Massignon et Henry Corbin. Ses très nombreux travaux (20 livres et plus de 200 articles scientifiques) sont majoritairement consacrés à l’islam chiite et à l’histoire du Coran. G. Dye est professeur à l’Université libre de Bruxelles ; il est connu pour ses nombreuses études sur le Coran et ses antécédents juifs, chrétiens ou judéo-chrétiens dans la diversité de leurs langues (hébreu, syriaque, éthiopien, grec).

Institut Universitaire Maïmonide-Averroès-Thomas d’Aquin

0467027011

Voir le site Organisateur

Salle Pétrarque

Place Pétrarque
Montpellier, 34000 France